Formation trading d’Alex trading

Bonjour Alex. Nous allons commencer par les basiques : qu’est-ce que le trading ? Pouvez-vous expliquer à ceux qui s’y intéressent mais qui ne savent pas forcément de quoi il en retourne ?

Bonjour, la pratique du trading est une façon de gagner de l’argent sur les marchés boursiers. Il existe aujourd’hui deux pratiques. L’investissement boursier, que l’on appelle également l’investissement à long terme, qui permet la réalisation d’une plus-value et ou de rendement sur plusieurs années. L’investisseur détient des actifs boursiers pendant 2, 5, 10 voire 30 ans avant de les revendre (s’il le souhaite). Il existe une deuxième pratique que l’on appelle le trading. Ici, le trader (celui qui pratique le trading) va acheter et revendre l’actif boursier dans un cours laps de temps afin de générer du profit beaucoup plus rapidement. On parle ici d’une détention de l’actif qui dure entre quelques secondes et quelques semaines au maximum. Cela est totalement différent de ce que vont faire les investisseurs à long terme, car les éléments sur lesquels nous allons nous baser pour déterminer l’opportunité d’achat ou de vente relèvent essentiellement de ce que l’on appelle “analyse technique”. Pour sa part, l’investisseur à long terme va étudier les fondamentaux de l’actif (chiffre d’affaires, bilan comptable, etc.) pour déterminer l’intérêt d’un achat ou d’une vente.

On trouve aujourd’hui pas mal de formations qui promettent de donner accès au trading. Quel est votre avis sur les formations de trading en ligne dispensées aujourd’hui en France ?

Il est vrai que le trading est en plein boom aujourd’hui dans les pays francophones et nous avons du retard depuis plusieurs années par rapport aux Etats-Unis par exemple. De nombreuses formations voient le jour sur internet, et comme pour tout, je conseillerais aux gens de prendre du recul avant de foncer tête baissée. Chaque formateur à sa propre pédagogie, son expérience, ses stratégies et sa personnalité. Il faut que l’étudiant s’assure de la comptabilité avec la structure de formation pour que son apprentissage se passe dans les meilleures conditions.

A votre avis, y-a-t-il des possibilités de gain intéressant ou s’agit-il de promesses irréalistes ?

Il est vrai que les gains que l’on peut réaliser sur les marchés boursiers peuvent faire tourner la tête à certains. C’est aussi parfois un prétexte marketing extrapolé. La réalité est que les gains vont dépendre de plusieurs facteurs que le trader devra maîtriser au mieux pour atteindre des performances intéressantes. Cela ne se fait pas du jour au lendemain, c’est un travail de tous les jours.

Une question qui revient souvent au sujet du trading, justifiée par les promesses de gain, est celle-ci : à votre avis, le trading, c’est pour tout le monde ? Autrement dit, y-a-t-il un prérequis nécessaire pour se former au trading ?

Le trading est pour tout le monde, mais tout le monde n’est peut être pas fait pour le trading. C’est comme une salle de sport, tout le monde peut y aller, et si tout le monde suit le programme sportif élaboré par le coach, il prendra du muscle et dessinera sa silhouette en plus d’améliorer sa forme et ses capacités physiques. Cependant, tout le monde n’ira pas jusqu’au bout, certains n’ayant pas le mental ou assez de motivation abandonneront la salle de sport au bout de quelques semaines, voire quelques mois. C’est la même chose avec le trading. Il faut de la motivation, de la persévérance et beaucoup d’apprentissage avant de devenir un excellent trader.

A votre avis Alex Trading, quelle est la formule la plus efficace pour se former au trading ? En ligne ou par coaching privé ?

Cela va dépendre de l’étudiant. Chacun étant différent et venant avec ses facilités et ses difficultés, la pédagogie sera totalement différente. Cependant, une instruction en ligne est pour moi la meilleure chose. Cela laisse à l’étudiant la liberté de son planning et de suivre les cours à son rythme depuis chez lui. Certains auront effectivement besoin d’un coaching pour passer outre des difficultés et gagner du temps dans leur apprentissage.

A partir de quel moment peut-on commencer à avoir des résultats sur les marchés boursiers ?

J’ai des étudiants qui, au bout de quelques semaines, obtiennent de bons résultats. D’autres au bout de quelques mois, et certains ayant plus de difficultés au bout d’un an à un an et demi. Encore une fois, cela va dépendre de chacun. Les difficultés, les facilités, l’engagement, le temps alloué à l’apprentissage, la pratique par l’application des enseignements, etc. Tous ces facteurs vont influencer la vitesse de réussite de l’étudiant.

A quoi faut-il s’attendre au bout de la formation, concrètement ?

L’indépendance ! Peu importe que les étudiants de la formation Alex Trading soient des hommes ou des femmes, ils sont normalement capables par eux-mêmes de prendre leurs propres décisions sur les graphiques boursiers. Contrairement à certaines écoles ou structures qui gardent leurs étudiants en situation de dépendance en vendant des signaux de trading, chez Alex Trading, l’étudiant apprend à être autonome et à voler de ses propres ailes. Nous formons des traders indépendants, c’est pour cela que nous ne vendons pas de signaux de trading, car les élèves n’en n’ont pas besoin.

Quelles sont, à votre avis, les stratégies de trading et d’investissement à long terme à apprendre en priorité ?

Ce sont deux types de réalisation de profit différents. Les stratégies de trading n’ont rien à voir avec les stratégies d’investissement boursier (long terme). Néanmoins, un bon apprentissage des bases fondamentales en bourse est essentiel avant d’aller plus loin, chose que de nombreux débutants ne possèdent pas en se lançant dans l’aventure. Cela mène inévitablement à la perte du portefeuille.

Quel est à votre avis le chemin le plus court pour devenir investisseur boursier ?

Il n’existe pas de raccourci à proprement parler. Cependant, l’apprentissage en autodidacte sera beaucoup plus long que pour une personne décidant de rejoindre une formation. Ce qu’un autodidacte apprendra en 2 années, une élève d’une formation l’apprendra en quelques semaines.

Concrètement, comment démarrer du bon pied sur les marchés financiers ?

En faisant les choses dans l’ordre. Commencer par l’apprentissage des bases fondamentales, puis mettre en application sur un compte de démonstration ce que vous aurez appris. Tant que les fondamentaux ne sont pas maîtrisés et que l’étudiant ne sort pas en rentabilité sur plusieurs mois, la pratique doit se limiter à un compte virtuel. Une fois que l’étudiant est rentable, il peut passer en pratique sur un véritable compte avec de l’argent réel. L’apprentissage peut se poursuivre sur des stratégies et techniques professionnelles.

Quelles sont, à votre avis, les erreurs à éviter lorsqu’on débute sur les marchés financiers ?

De faire comme la majorité des débutants : créer immédiatement un compte sans aucune connaissance, mettre de l’argent et perdre son portefeuille. Ce que font plus de 90% des particuliers. Le trading, comme l’investissement boursier long terme, ça s’apprend. Et si vous ne maitrisez pas ce que vous faites, vous ne pouvez pas avoir de bons résultats.

Sur un autre registre, quel est votre avis sur les cryptomonnaies ?

Cela va dépendre de la législation des Etats. La cryptomonnaie est majoritairement décentralisée et donc, ni les Etats, ni les régulateurs financiers n’ont la main dessus. Les gens sont réellement libre de faire ce qu’ils veulent avec leurs cryptos, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui avec la monnaie fiduciaire. La cryptomonnaie a donc rendu la liberté financière aux gens, tout en ayant, pour la majorité des cryptos, un pouvoir anti inflation. Cela va à l’encontre de la stratégie des Etats qui, pour gouverner et maîtriser leur population, doivent maîtriser leurs monnaies et l’ensemble des transactions financières. Si la liberté continue de régner sur le monde de la crypto, je pense que cela sera positif.

Que conseillerez-vous aux personnes qui souhaitent investir dans les cryptomonnaies ?

Toutes les cryptomonnaies ne sont pas bonnes à acheter. Il faut se former avant de faire n’importe quoi. Mais le fait de rester sur les plus solides et les plus connues offre déjà une certaine sécurité. Les plus connues sont aujourd’hui présentes dans plusieurs passerelles de paiements, leur capitalisation sont également les plus élevées du marché.

Au-delà du Bitcoin, quelle est la cryptomonnaie la plus intéressante aujourd’hui ?

L’ethereum est aujourd’hui la deuxième cryptomonnaie au monde. Comme le Bitcoin, elle est disponible comme moyen de paiement sur plusieurs plateformes de paiements et par de nombreuses boutiques e-commerce.

Enfin, que direz-vous aux novices qui souhaitent s’initier au trading ? Des conseils en particulier ?

Je leur dirait de prendre le temps et de ne pas se précipiter avec un portefeuille réel sur les marchés boursiers. Le trading est un métier qui demande de la patience, la maîtrise de sa psychologie et de ses émotions, ainsi que la connaissance des bases fondamentales. C’est le minimum pour réussir à réaliser des profits de façon régulière en bourse. En rejoignant notre école Alex Trading, ils pourront se former et acquérir les compétences nécessaires pour devenir de bons traders.