Giedrė Barauskaitė est née le 23 octobre 1985 à Vilnius. Dite GiedRé, elle est une auteure-compositrice-interprète et humoriste d’expression française d’origine lituanienne.

Arrivée en France à l’âge de sept ans, GiedRé chante des vrais sujets comme la mort, la souffrance, l’abandon, le racisme et le féminisme. La jeune artiste apporte une touche de fraîcheur au paysage musical avec ses compositions intelligemment stylées. Décrits comme « crus », « politiquement incorrects » et teintés d’humour noir, les paroles que GiedRé chante abordent des sujets comme la prostitution et la pédophilie.

GiedRé : enfance et débuts artistiques

Née le 23 octobre 1985, Giedrė Barauskaitė vit à Vilnius, capitale de la RSS de Lituanie, jusqu’à l’âge de sept ans. Elle vient s’établir en banlieue parisienne suite au décès de son père, sa mère prenant la décision d’émigrer à la suite du décès de son mari. Giedré, alors âgée de sept ans et son grand frère découvre la France.

Giedré s’installe à Strasbourg après des années d’aller-retour en Lituanie. À l’âge de 15 ans, la jeune fille commence à jouer de la guitare et débute la composition de petites chansons.

À 19 ans, GiedRé commence ses études de droit  après avoir obtenu son baccalauréat. Elle étudie l’art dramatique au cours Florent puis à l’ENSATT de Lyon faisant partie de la 68e promotion. Giedrė tient de petits rôles à la télévision, au théâtre et dans des spots publicitaires.

GiedRé-chanteuse

GiedRé-chanteuse

Début des années 2000 : GiedRé entame sa carrière de la chanson

GiedRé commence à composer des chansons, qu’elle interprète dans un bar de son quartier, au début des années 2000.

Raphaël Mezrahi remarquait GiedRé durant une audition, elle se produit en première partie du spectacle de l’humoriste à La Cigale. La jeune chanteuse est invitée à plusieurs reprises sur l’antenne d’Europe 1 dans l’émission C’est quoi ce bordel ?, animée par Laurent Baffie.

Elle assure les premières parties du spectacle de Baffie durant un mois et demi, en adoptant le nom de scène « Moisie ». Giedrė Barauskaitė enchaîne avec une deuxième tournée avec Oldelaf, avant de poursuivre seule sur les chemins de l’alternatif.

GiedRé sort son premier album : Mon premier disque

En 2011, GiedRé lance son premier album sept titres en auto-production, intitulé Mon premier disque. La chanteuse produit 2 000 copies personnalisées qui sont vendues en douze semaines. GiedRé refuse toutes les offres de l’industrie musicale après avoir choisi l’auto-production.

La même année paraît Mon premier CdVd, qui rassemble des titres audio et des clips. En juin, GiedRé joue pour la première fois en Suisse au Festival de la cité de Lausanne.

Elle se produit à La Coursive dans le cadre des Francofolies de La Rochelle. En décembre, elle prend part au festival TGV Génériq, organisé dans les villes du Grand Est. GiedRé donne deux concerts acoustiques dans des lieux inhabituels, un appartement et une maison d’arrêt de Belfort.

Mon premier album genre Panninni : un concept d’album sans disque

En 2012 GiedRé devient membre des lauréats du FAIR. Durant l’année, elle se produit au Phénix en ouverture du Printemps de Bourges. La jeune artiste a donné une centaine de concerts en deux ans. Le 1er avril 2012, GiedRé sort Mon premier album genre Panninni, un album qui ne contient pas de disque, mais des vignettes auto-collantes à gratter, permettant de télécharger les chansons grâce à un code.

Durant l’été, GiedRé se produit au Québec dans le cadre de la tournée des FrancoFolies, en Suisse au Paléo Festival Nyon ainsi qu’en Belgique à LaSemo et aux Francofolies de Spa. Elle effectue une tournée française, qu’elle appelle sa « tournante » pendant une durée d’octobre à décembre.

La compilation des chansons de l’artiste française commence en janvier 2013 avant la sortie d’un nouveau disque intitulé MoN PREMIER ALbuM VeNdu daNS LeS VRAIS MAGASINS.

Durant la même année, GiedRé continue à performer dans les petites salles françaises dans le cadre de ses tournées saisonnières. Elle se produit à La Grande Salle de La Laiterie à Strasbourg le 11 octobre 2013.

GiedRé fête le succès de ses albums

giedre-concert-wantzenau

giedre-concert-wantzenau

Le 21 février 2014, GiedRé, qui dépasse les 100 000 fans sur Facebook, sort son disque MoN PReMieR aLBuM aVeC D’auTReS iNSTRuMeNTS Que JuSTe La GuiTaRe. Elle prête sa voix à l’héroïne Super-Salope dans le clip S**** S***** de la chanson Super-Salope, écrite par le duo nantais Andréas & Nicolas.

Lors du succès de ses réalisations et de ses albums, GiédRé fête son vingt-neuvième anniversaire par la sortie de sa première compilation (vinyle et CD) et d’un DVD. Cette réalisation est enregistrée en public à l’occasion de son concert donné à l’Olympia le 6 mars 2014, un concert  exceptionnel qui est diffusé en nocturne sur France 4 le 15 mars 2014. Le CD contient 18 titres et deux inédits en bonus, ainsi que « Minna Unchi Suru », adaptation de « On fait tous caca » en japonais. Le DVD comprend l’intégralité de son concert à l’Olympia.

GiedRé se présente des spectacles en tournées

À la mi-octobre 2014, compte 120 000e de fan déclaré, plus de 18 millions de vidéos visionnées, 350 concerts et plus de 25 000 copies de ses albums vendues.

Fin 2014 et début 2015, GiedRé poursuit ses spectacles en tournées, qu’elle continue par autodérision à appeler « tournantes », seule ou avec d’autres artistes, dans diverses salles en France, en Suisse et en Belgique. Elle se produit le 9 novembre 2014 au Café de la Danse à Paris, le 4 décembre 2014 aux Docks de Lausanne, le 6 décembre 2014 au Théâtre Lino Ventura de Nice, le 11 décembre 2014 à la Salle Alizé de Muret près de Toulouse. Le 9 février 2015 elle est présente aux Folies Bergère à Paris, le 29 mars 2015 au Reflektor à Liège, le 18 avril 2015 aux Trois Baudets à Paris.  Le 20 août 2017, GiedRé se produit au festival Motocultor de Saint-Nolff (56) près de Vannes.

Chansons romantiques au piano

Après dix ans à chanter et à composer à la guitare, GiedRé sort son huitième album studio le 16 juin 2021. Sur ce nouvel opus intitulé Chansons romantiques au piano, l’artiste  chante l’écologie, la mort, le racisme, la société de consommation et le féminisme. « Chansons romantiques au piano » comporte dix 10 titres : Des Grosses Papouilles, Sac Plastique, Un peu de moi, À poil, On le sait, Des emplettes, Trop près, Tu as une bite, Rassure-toi et Manger du caca.