Histoires Vraies

Histoires d'entreprises, de dirigeants et VIP / interviews

Romain Girbal, entrepreneur et business angel

Dire que le président et cofondateur de l’Alliance Minière Responsable (AMR) est un entrepreneur dans l’âme est un doux euphémisme. Peu de temps après la fin de ses études, Romain Girbal emprunte la voie de l’aventure entrepreneuriale. De fil en aiguille, il cofonde et préside l’AMR, qui promet de révolutionner le secteur de l’exploitation minière en Afrique, rien que ça ! Multicasquette et travailleur acharné, il investit aussi dans plusieurs startups en France et à l’étranger. Qui est Romain Girbal ? La réponse dans la suite !

Romain Girbal : les débuts

romain-girbal-portrait-business-angel-français

romain-girbal-portrait-business-angel-français

Aujourd’hui entrepreneur et business angel à succès, Romain Girbal est né le 6 septembre 1983 à Cerbère en Catalogne. Après avoir obtenu son Master en Droit des Affaires (français et espagnol) à l’Université Paris X Nanterre en 2006, il complète un second Master de Commerce international à l’Université Carlos III de Madrid. Souhaitant travailler à l’international, il opte pour un troisième Master Droit des Affaires & Management International qu’il décroche à HEC Paris. Insatiable, il suit actuellement le programme President Manager (OPM) à la Harvard Business School

La première expérience professionnelle de Romain Girbal se fera à Londres, chez Glencore UK Ltd, qu’il intègre immédiatement après avoir obtenu son troisième Master à HEC Paris. Son expérience chez la prestigieuse multinationale suisse spécialisée dans le négoce de matières premières durera un an, durée pendant laquelle il travaille dans le secteur du financement structuré. Dès 2015, il crée l’Alliance Minière Responsable avec son ami Thibault Launay en région guinéenne. Objectif : optimiser les projets d’extraction minière en Afrique, mais de n’importe quelle manière… En effet, l’AMR s’impose un double défi, celui de faire fructifier lesdits projets, dans le respect de l’environnement et de la vie sociale des communautés locales.

La passion de l’entrepreneuriat

Romain Girbal se rend très vite compte que le statut de salarié ne lui sied pas totalement. C’est la raison qui le pousse à quitter le monde de la finance pour démarrer une carrière d’entrepreneur en Afrique. Grand bien lui en a pris. La casquette d’entrepreneur lui convient parfaitement, notamment grâce à la liberté d’organisation qu’elle permet, mais aussi la pression positive qui le motive. Fait inédit, Romain Girbal est un fervent admirateur d’une « légende » de l’entrepreneuriat mondial, nous avons nommé Elon Musk, le visionnaire à la tête de Tesla, Space X et de la Boring Company. Avec Musk, Romain Girbal partage un certain goût du risque, ce qui le pousse à investir en tant qu’actionnaire dans plusieurs startups en France et à l’étranger, évoluant dans divers secteurs d’activité. Aujourd’hui, M. Girbal est l’un des business angels les plus actifs en France, mais aussi l’un des plus imprévisibles ! Autre fait inédit : après AMR, Romain Girbal s’attaque au marché des petites annonces en Afrique de l’Ouest en créant « Afrimalin ». Astucieux, et surtout très inattendu.

Création de l’Alliance Minière Responsable

romain-gibral-et-son-ami-thibault-launay

romain-gibral-et-son-ami-thibault-launay

C’est en 2015 que Romain Girbal fonde l’Alliance Minière Responsable avec son ami Thibault Launay pour développer des projets miniers sur le continent africain. La différence est que l’AMR, comme son nom le laisse entendre, agit aussi pour préserver l’environnement et les communautés locales. Pour se lancer, les deux jeunes entrepreneurs bénéficient de l’appui d’investisseurs reconnus, dont Arnaud Montebourg, Anne Lauvergeon, Edouard Louis-Dreyfus ou encore Xavier Niel, entre autres.

Dans un premier temps, l’Alliance Minière Responsable obtient un permis de bauxite en République de Guinée, dans la préfecture de Boké plus précisément. Très vite, la région devient l’un des gisements les plus exploités au monde. Cela dit, une année après la création de l’AMR, la société est accusée d’abus de biens sociaux et de crédit, de faux et usage de faux et de blanchiment d’argent, obligeant Arnaud Montebourg à prendre ses distances et à décliner toute responsabilité dans la gestion de l’entreprise.

Repenser la chaîne de valeur de l’alumine

Après l’AMR, Romain Girbal décide de repenser toute la chaîne de valeur de l’alumine, conscient de la forte demande en aluminium. Depuis un peu plus de 4 ans, il est actionnaire et Managing Director de iB2, une solution innovante qui permet d’optimiser les rendements de bauxite de faible teneur, tout en réduisant drastiquement la production de boues rouges. Car il faut savoir que depuis maintenant 120 ans, les opérateurs utilisent le procédé Bayer pour extraire l’alumine à partir de la bauxite, engendrant des déchets encombrants, les fameuses boues rouges.

romain-gibral

romain-gibral

A l’instar de l’Alliance Minière Responsable, iB2 présente un fort intérêt environnemental, l’un des chevaux de bataille du business angel français. Au-delà de la protection de l’environnement, plusieurs raisons ont été à l’origine de la réflexion de Romain Girbal. Parmi eux, citons le fait que les gisements de qualité se font de plus en plus rares, en plus du fait que plus de la moitié de la production mondiale d’alumine est fournie par des raffineries qui utilisent de la bauxite basse teneur. Résultat : un rendement médiocre, des coûts de production élevés et la pollution de boues rouges. Dans le cadre du procédé Bayer, les raffineurs sont donc obligés d’acheter plus de bauxite, en plus de faire tourner leurs fours de calcination à plein régime. Naturellement, cela a pour conséquence de hausser les niveaux des émissions de CO2 et les boues rouges peuvent atteindre 60% !

Fin connaisseur du marché de la bauxite et de l’alumine, Romain Girbal trouve la solution d’enrichissement de la bauxite qui a le potentiel de révolutionner tout le secteur de l’alumine. A l’origine de cette trouvaille, une rencontre. Celle d’Yves Occello, le fondateur d’iB2 ayant plus de 40 ans d’expérience dans la production d’alumine. Il annonce alors que « c’est une technologie qui permet aux raffineries d’alumine de diminuer de 60% la production de boues rouges. Ça a un réel impact positif sur l’environnement ».

Linkedin Romain Girbal
Chaîne Youtube de Romain Girbal

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2021 Histoires Vraies

Thème par Anders Norén