Histoires Vraies

Histoires d'entreprises, de dirigeants et VIP / interviews

À la découverte d’Alexandre Mazzia

La réussite en cuisine comme partout ailleurs requiert avant tout une grande discipline doublée d’une grande connaissance. Et ça, Alexandre Mazzia l’a bien compris. Gastronome d’exception, ce jeune homme gravit depuis quelque temps les échelons de la gloire culinaire ! Il s’agira dans cet article de découvrir les ingrédients derrière la victoire du numéro 3 Michelin !

Qui est Alexandre Mazzia ?

Alexandre Mazzia est un chef cuisinier français né le 30 avril 1976 en Afrique, plus précisément à Pointe-Noire en République du Congo. Issu de l’hyménée d’un négociant en bois et d’une experte-comptable, Alexandre Mazzia prend rapidement contact avec l’Afrique et sa gastronomie. Ses années de séjour au sein du continent noir forgeront sa personnalité et ses goûts culinaires. En effet, dès son plus jeune âge, il baigne dans une atmosphère aromatisée aux odeurs africaines épicées. Il montre déjà à cette époque une légère inclinaison pour la bonne nourriture.

Alexandre Mazzia : entre la cuisine et le sport

À son retour en France, le jeune Mazzia vit dans les premiers temps un choc culturel. Ces troubles le conduisent vers le basket. Il commence ainsi une carrière au sein de son lycée et pour quelques autres équipes en qualité d’arrière shooteur, son mètre quatre-vingt-quinze l’y aidant.

Une fois son baccalauréat scientifique en poche après son cursus au lycée d’horticulture de Palaiseau, Mazzia entame des études universitaires en médecine. Cependant, son amour pour la cuisine prend le dessus. Il se désiste de ses études médicales et se forme en hôtellerie-CAP BEP au lycée des Mériers Santos Dumont de Saint-Cloud.

L’aventure gastronomique d’Alexandre Mazzia

L’aventure d’Alexandre Mazzia débute dans le monde gastronomique dès qu’il commence à travailler chez l’un des grands noms de ce monde : Frédéric Dormeval. À seulement l’âge de dix-neuf ans, Mazzia fait ses débuts au Vénitien Prestige. Après cette expérience enrichissante, il poursuit sur cette lancée au Fauchon, un traiteur luxueux, aux côtés de Pierre Hermé.

Le chef cuisinier s’internationalise également à travers ses années de travail en Espagne. Il travaillera tour à tour avec Martin Berasategui dans son laboratoire expérimental, avec Michel Bras ou encore Alain Passard. Nul ne doute que ces années de service auprès de ces figures éminentes de la gastronomie contribuent à faire gagner au futur Michelin une expérience des plus enrichissantes.

Alexandre Mazzia : la consécration

En 2010, Mazzia commence sa propre aventure au sein de la Cité radieuse du Corbusier. Il fait ses débuts en qualité de chef au sein du restaurant « le Ventre de l’Architecte ». Sa cuisine se révèle tel un vent frais et bouleverse tous les codes, notamment en raison des épices qu’il utilise. Sa créativité lui vaut d’être encensé par les critiques gastronomiques qui le nomment « Jeune talent ».

La consécration arrive avec l’ouverture de ses restaurants AM par Alexandre Mazzia en juin 2014 et le restaurant gastronomique Pointe-Noire à Aix-en-Provence ainsi que le Mess en 2017. Il apparaît au casting de Top Chef et est nommé chef trois étoiles Michelin après une série d’autres récompenses.

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2021 Histoires Vraies

Thème par Anders Norén