Toutes les interviews de Stéphane Alaux

Hexagone Mobile – Le reconditionnement de mobiles

Le reconditionnement de mobile est devenu en quelques temps une alternative bien prisée des consommateurs et adeptes de high-tech et de téléphonie. Un bon moyen de faire des économies et de permettre de donner une seconde vie à des appareils qui ne sont pas en bout de vie. En effet, avec des smartphones de plus en plus chers, les consommateurs sont à la recherche de nouvelles méthodes pour acheter leurs objets technologiques à moindre prix. Ce nouveau mode de consommation est aussi largement adopté par les personnes qui souhaitent réduire leur impact sur l’environnement.

De base, un smartphone n’est pas écologique (ressources nécessaires à sa production, ressources électriques consommées pendant sa durée de vie, déchets très polluants et difficilement ou pas du tout recyclables) mais il est possible de minimiser son impact environnemental en investissant dans un smartphone reconditionné ou en réparant le sien. C’est notamment ce que propose Hexagone Mobile.

La société française s’est vite imposée s’est vite imposée comme un leader dans ce domaine et son créateur, Amine Ben Abdallah, jeune entrepreneur dynamique foisonne d’idées et de concepts.

Pouvez-vous nous parler un peu de vous ?

Hexagone Mobile :
Je suis né en Tunisie d’une mère française et d’un père tunisien. Mes deux parents étaient professeurs et ils ont pris la décision en 2007 de venir s’installer dans le sud de la France. Après mes études primaires et secondaires, j’ai décidé de m’inscrire à la faculté de commerce de Aix en Provence. Ce domaine m’a toujours attiré par les challenges qu’il peut apporter et par mes capacités naturelles à communiquer et aller vers les gens. C’est un atout primordial et un aspect de sa personnalité qu’il faut absolument développer si vous voulez pouvoir réussir dans ce corps de métier.

Dès ma première année je me suis posée la question de savoir comment je pourrais gagner un peu d’argent pour arrondir mes fins de mois d’étudiant. J’ai essayé d’analyser les besoins de mon entourage et de croiser ces informations pour voir quel « business » je pourrais mettre en route.

Cela a été formateur pour moi et m’a permis de gagner en assurance et de me dire que j’avais vraiment choisi la bonne voie. J’ai trouvé mon véritable domaine de compétence et je continue à le développer au quotidien en même temps que je fais grandir Hexagone Mobile.

Justement, Quand et comment avez-vous commencez votre aventure ?

Hexagone Mobile :
Tout a débuté pour moi en 2015, lorsque j’ai acheté un iPhone cassé en Angleterre. J’ai remarqué qu’il était possible avec un peu de patience et de savoir-faire, de réparer des smartphones et de leur redonner une seconde vie. J’ai donc acheté mon premier mobile à reconditionner outre-manche et après lui avoir fait peau neuve, je l’ai revendu sur le Bon Coin. C’est de cette première vente que j’ai décidé de me lancer dans ce domaine et d’investir dans des mobiles qui pouvaient tout à fait retrouver des acquéreurs.

Ma première entreprise a en fait débuté dans ma chambre d’étudiant. Je m’étais installé un petit atelier afin de pouvoir répondre au plus vite à la demande des gens et ainsi augmenter mon rendement. J’ai dû faire domicilier ma société chez mes parents car je ne pouvais pas utiliser ma chambre d’étudiant et donc le lieu où je résidais et travaillais comme adresse professionnelle. Je suis vite arrivé à faire un chiffre d’affaire de 2000 euros par mois. Cela m’a encouragé et donné l’envie et la force de poursuivre le développement de cette aventure qui s’est vite transformée en un choix de carrière et je me suis projeté dans l’avenir et les possibilités de développement qui s’offrait à moi.

Vous est-il possible de nous faire une chronologie de l’histoire d’Hexagone Mobile ?

Hexagone Mobile :
Hexagone Mobile est tout d’abord né de cette idée de trouver un moyen de me faire un peu d’argent chaque mois. On peut dire que tout à réellement commencé en Août 2015 avec l’achat de ce premier iPhone sur un site anglais de revente de portable cassé. La mise en vente en Octobre 2015 de mes téléphones reconditionnés sur Amazon a été une grande étape de franchie. Sachant que j’ai réussi à faire cela en deux mois seulement. Je ne pouvais pas avoir de grand quantité mais j’arrivais à bien amortir mes coups de réparation. J’ai tout de suite eu l’idée de jouer sur le côté « Made in France » avec le fait que je reconditionnais tout à Aix-en-Provence et que rien n’était externalisé ou délocalisé. D’ailleurs ma première société s’appelait « Seconde Main Phone ». Toujours pour bien marquer le côté français du projet.

Le service client et le suivi personnalisé a toujours été une des qualités et exigences que je me suis fixé. C’est pour moi primordiale de continuer à accompagner mes clients durant quelques temps afin de nous assurer que nous avons bien fait notre travail et que nous avons répondu à toutes les attentes. En Avril 2016, j’ouvrais ma première boutique. Un local très modeste de 7 mètres carrés qui était ouvert 24 heures sur 24. J’ai eu la chance de me faire aider par deux amis qui m’ont permis de réaliser cette offre unique. En Juin 2016, j’ai décidé de lancer notre offre sur un nouveau site e-commerce, Backmarket. Ce fut une nouvelle phase de développement.

Le 5 décembre 2016 je me suis lancé dans une expansion de l’activité et j’ai décidé de prendre un local de 100 mètres carrés afin de poursuivre l’aventure en lançant notre propre site internet. Nos nouveaux bureaux étaient donc dédiés au reconditionnement et à la vente de nos produits sur le net. Hexagone Mobile était né et j’entamais une nouvelle phase de ma jeune carrière d’entrepreneur. Puis tout s’est accéléré avec l’embauche en alternance d’un technicien pour tester les produits reconditionnés, en aout 2017 l’achat de produits détériorés aux particuliers et l’embauche de deux nouveaux techniciens et d’une personne pour le suivi produit.

Quel est le véritable cœur de métier d’Hexagone Mobile ? Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans ce domaine ?

Hexagone Mobile :
Hexagone Mobile répond à une véritable demande de consommation. Un nouvel état d’esprit d’appréhender l’achat. Les smartphones sont de plus en plus performants et donc de plus en plus chers. Tout le monde ne peut pas mettre une telle somme dans un mobile et surtout, nous ne pouvons plus utiliser autant de ressources naturelles pour produire et ne pas utiliser jusqu’à leur fin de vie nos produits high-tech. J’ai donc décidé d’offrir une nouvelle vie à ces smartphones que nous rachetons en priorité en France puis dans un second temps dans tous les pays européens. Cela nous permet d’être sûr de la compatibilité avec le réseau français et de garantir une parfaitement optimisation et utilisation de nos reconditionnés à nos clients. Enfin, c’est surtout pour tous les appareils androïdes.

Nous répondons à une véritable demande des gens et nous sommes implanté sur un marché qui va en croissance continue depuis quelques années. Plus de 2 millions de portables reconditionnés ont été vendus en 2017. C’est un marché porteur qui a toute de même des règles à respecter. Au début, nous achetions des lots sur internet de smartphones endommagés. Désormais nous rachetons au particuliers. Nous assurons un parfait suivi de clientèle et nous prenons le temps de répondre à chaque demande de manière individuelle et personnalisée. Le téléphone n’arrête pas de sonner !

J’ai tout d’abord débuter cette activité en achetant d’un côté le téléphone à réparer et de l’autre le kit de réparation. Nous apportons une véritable expertise et un savoir-faire que nous souhaitons conserver en France. Je n’ai pas choisi le nom Hexagone Mobile au hasard. Je voulais me différencier de mes concurrents qui bien souvent ont choisi des noms anglophones. Je veux marquer et assurer que toutes nos opérations sont « Made in France ». Même si nous n’achetons pas que dans notre pays, nous travaillons uniquement dans les frontières de l’hexagone.

Avez-vous déjà des nouveaux axes de développement ?

Hexagone Mobile :
L’année 2018 commence très fort pour nous car nous sommes en pleine croissance et nous fourmillons d’idées. Dès février 2018, il sera possible à nos clients de payer en 4 fois sans frais. C’est un nouveau service que nous voulons mettre en place pour permettre de toucher un plus large public encore et de voir une nouvelle gamme de client venir à nous.

Nous avons aussi décidé de lancer notre Hard Discount. Les ventes que nous effectuons sur Amazone sont amputées de 10% de marge. Marge que s’octroie le géant américain et que nous avons décidé d’offrir à nos clients. Nous allons baisser le prix de certains de nos produits de minimum 10%. Ce que ne nous gagnons pas sur Amazone, nous l’offrons à nos clients en direct. Notre communication est vraiment axée sur notre communauté et nous ne voulons pas la bombarder de mails. Notre newsletter ne dépassera pas deux mails par moi et sera beaucoup plus active sur notre page facebook avec deux à trois publications par semaine.

Nous offrons désormais la livraison et nous nous équipons des différents modes de payement comme PayPal. Nous allons aussi pouvoir proposer des promotions selon les arrivages et nous garantissons nos produits 1 an. Nous garderons et renforcerons le service client et l’accompagnement car nous voulons avant tout offrir la meilleure des expériences à nos visiteurs.

Hexagone Mobile et son fondateur Amine Ben Abdallah sont un exemple parfait du dynamisme qui anime les jeunes entrepreneurs de notre pays. Il a suivi son idée et sa réflexion de départ pour réussir à créer une société qui répond aux nouveaux besoins des consommateurs et qui est en parfaite adéquation avec notre nouveau mode et esprit de consommation.

Pour s’adapter à ces nouvelles normes, Hexagone Mobile propose un large choix de smartphones (iPhone, Samsung, Honor, etc.) et d’accessoires (vitres de protection adaptées à différents modèles de téléphones, chargeurs, écouteurs et coques). Enfin, la société française propose aussi la réparation des smartphones à des prix très compétitifs chez des professionnels agréés. La réparation est garantie pendant un an et prend en charge les écrans, les batteries et d’autres types de pannes (micro, prise jack, bouton home, capteur de proximité, bouton volume) sur différents modèles.

Next Post

Previous Post

© 2018 Histoires Vraies

Theme by Anders Norén