Histoires d'entreprises, de dirigeants et VIP / interviews

Qui est Quentin Malriq ?

Né le 25 novembre 1999, Quentin Malriq est Sportif de Haut Niveau à l’IUT2 de Grenoble. Athlète français spécialiste du 1 500 mètres, le jeune homme ne pratique l’athlétisme que depuis 2015, ce qui ne l’a pas empêché de réaliser son premier podium aux championnats de France, dès sa seconde année d’athlétisme ! Cette année, en 2017, il se permet même le luxe d’enregistrer la meilleure performance française sur 3 000 m en cadet. La consécration viendra aux championnats du monde UNSS, qu’il remporte haut la main, toujours en 2017.

Le choix de l’athlétisme

C’est en 2015 que Quentin Malriq commence à sérieusement pratiquer l’athlétisme. Le fait est que le jeune homme a toujours aimé courir, remportant notamment des cross au collège. Sa mère, ayant remarqué ses bonnes performances sportives au collège, notamment avec l’UNSS et les cross, le présente à Serge Durieux, alors coach au GUC. Ce dernier lui révèle tout le potentiel qu’il voit en lui. Ainsi, Quentin prend le taureau par les cornes et entre au GUC en 2015. Notons que le Grenoble Université Club (GUC) est l’une des composantes de l’Entente Athlétique de Grenoble (EAG), avec l’ASPTT et l’ALE. Depuis sa plus tendre enfance, Quentin Malriq est fasciné par le monde de l’athlétisme. Ainsi, quand l’opportunité de s’inscrire dans un club d’athlétisme s’est présentée à lui, il a franchi le pas sans hésitation. La discipline lui plaît du premier essai, une vocation est née !

Une jeune carrière minée par les blessures à répétition

Quentin Malriq a vécu deux premières années assez compliquées chez les espoirs en raison de ses blessures à répétition. Naturellement fin et sec, le jeune homme est assez souvent sujet aux tendinites. Ajoutons à cela le fait qu’il a commencé l’athlétisme à haut niveau assez tard, ce qui rend son corps moins apte à gérer les conséquences des entraînements intenses de sa discipline.

Le parcours scolaire

Quentin Malriq a un bac économique et social qu’il a obtenu au lycée André Argouges en 2017. Son bac en poche, il intègre Tech de Co pour suivre des études de commerce, un secteur qui lui parle, notamment pour l’aspect contact qu’il permet.

La formation en enseignement à distance (EAD)

C’est Philippe Giroud, directeur des Sportifs de Haut Niveau à l’Université de Grenoble, qui fait découvrir la formation en enseignement à distance à Quentin Malriq. Notons que Philippe Giroud est aussi entraîneur au Grenoble Université Club, la structure où s’entraîne Quentin. Avec son coach, Pierre Chevrier, Quentin Malriq se renseigne auprès de M. Giroud qui l’informe qu’il propose un cursus à distance. Une belle opportunité pour le jeune athlète, qui a là l’occasion de mieux concilier sa pratique du sport avec les exigences des études supérieures.

S’il a choisi la formule de l’enseignement à distance, c’est principalement en raison des nombreuses possibilités qu’elle permet, tant du point de vue sportif que scolaire. Eu égard au volet scolaire, tous les cours sont dispensés à distance sur une plateforme informatique, du lundi au jeudi, et peuvent donc être suivis de n’importe où. Les vendredis sont toutefois présentiels à l’IUT. La formule a cela d’intéressant qu’elle ne propose pas de partiel ni de date de concours, mais plutôt un suivi constant de l’évolution des étudiants via des contrôles continus. Vous l’aurez donc compris, l’EAD est parfaitement adapté aux jeunes sportifs professionnels, puisque le dispositif leur permet de pleinement s’adonner à leur discipline sportive, sans que leurs études n’en pâtissent, tout en bénéficiant de meilleurs créneaux de récupération après des entraînements souvent exigeants.

Concilier sport et études : la méthode Malriq

Concilier le sport et les études est traditionnellement la principale difficulté de la grande majorité des aspirants athlètes professionnels. Mais pour Quentin Malriq, les choses sont quelque peu différentes. En effet, le jeune sportif français arrive très bien à concilier performances sportives et scolaires et à trouver un certain équilibre essentiel à son épanouissement dans l’une ou l’autre activité. Sa méthode ? Elle est somme toute assez simple, certains diront basique. Mais le fait est qu’elle marche ! Le secret de cet équilibre tient en un mot : planning. Quentin Malriq veille à planifier chaque semaine, de manière à accorder le temps qu’il faut à ses entraînements et à ses études.

Les distinctions sportives

Quentin Malriq est double vice-champion de France. Sa première distinction au championnat de France remonte à 2015 sur le relais 4 x 1 000 mètres en cadet. En 2016, il est vice-champion de France, cette fois sur le 3 000 mètres individuel et, en 2017, il se classe 4e au championnat de France junior sur 1 500 mètres. La même année en juin, il remporte le championnat du monde UNSS (l’Union Nationale du Sport Scolaire) sur 1 500 mètres. Quentin Malriq a par ailleurs enregistré la meilleure performance française junior sur 1 500 m en 2018, et a été 4 fois sélectionné en équipe de France junior.

Pour résumer, voici un topo complet du palmarès sportif de Quentin Malriq :

Championnats de France :

  • Médaille d’argent (Espoir) du 1500m – 2019 ;
  • Médaille d’or (Junior) du 1500m – 2018.

Championnats du monde UNSS :

  • Médaille d’or du 1500m – Nancy, 2017.

Quentin Malriq : motivation et objectifs

Si Quentin Malriq a un point fort, c’est le fait qu’il ne ressent pas spécialement le besoin d’être motivé pour donner son maximum. Passionné d’athlétisme depuis son plus jeune âge, le sportif français révèle dans ces interviews qu’il adore ce qu’il fait, et qu’il n’a donc pas besoin de motivation extérieure.

Aller le plus loin possible !

Intégrer l’équipe de France senior et participer aux grandes compétitions internationales, c’est le rêve de tout  jeune athlète français. Quentin Malriq ne fait pas exception. Le jeune homme trace son petit bonhomme de chemin petit à petit, en participant à un maximum de courses pour atteindre l’un de ses plus grands objectifs : faire partie de l’élite nationale. L’autre rêve suprême, que Quentin partage par ailleurs avec tous les autres sportifs professionnels, est de remporter les Jeux Olympiques. C’est tout le mal qu’on lui souhaite !

Next Post

Previous Post

A la une | Interviews | Entreprises

© 2021 Histoires Vraies

Theme by Anders Norén