Histoires d'entreprises, de dirigeants et VIP / interviews

Qui est Edouard Akakpo-Lado ?

Edouard AKAKPO-LADO a toujours aimé bricoler : si enfant, il voulait fabriquer des avions, il a tout de même conçu à seulement 18 ans de petits véhicules électriques volants. Rien d’étonnant à ce qu’il ait choisi de suivre un BTS électromécanique ainsi qu’une licence en électromécanique industriel, par ailleurs brillamment réussis ! 

Mais Edouard Akakpo-Lado voit plus loin, beaucoup plus loin, et il souhaite plus que tout apporter ses connaissances au service des habitants du Togo afin de faciliter leur quotidien. Il oriente alors ses recherches vers  la transformation agro-alimentaire et les innovations technologiques. Ce concepteur est ainsi à l’origine de différentes machines, comme Merlinox (une machine à piler les noix de palme), l’Araricomax (une décortiqueuse de céréales) et  Conpalmi (un concasseur de noix de palme). 

Ses créations lui valent rapidement d’être élevé au rang de Chevalier de l’Ordre National du Mérite, rien de moins ! Edouard Akakpo-Lado est également le fondateur du Centre de Recherche d’Invention et d’Innovation Technologique (CRIIT/Lado concept). 

L’imagination de ce jeune togolais de 26 ans semble ne pas avoir de limite, comme le démontre sa toute dernière invention, le FOYECO alimenté par du charbon vert. Il s’agit d’un fourneau amélioré, économique et écologique, Edouard Akakpo-Lado étant sensible et engagé envers les causes environnementales et la lutte contre la déforestation. 

Il nous fait l’honneur de nous présenter en détail cette étonnante et pratique invention, le FOYECO.

 

Bonjour Edouard Akakpo-Lado. Pouvez-vous nous expliquer le principe de votre FOYECO ?

FOYECO est un foyer amélioré, équipé d’une ventilation automatique, et qui permet à son utilisateur de recycler les résidus de charbon. L’idée d’un foyer pratique, économique et écologique (d’où le nom FOYECO), m’est venue en observant mes proches, et plus généralement les habitants du Togo. 

En effet, dans nos communautés, la cuisson des aliments fait partie des principales sources d’émissions de gaz à effet de serre car nous utilisons pour la plupart du bois de chauffe ou encore du charbon de bois.

Il m’est alors apparu qu’il fallait absolument trouver une solution à cette question de combustible, afin de continuer à cuisiner tout en préservant l’environnement. 

En quoi le FOYECO joue-t-il un rôle environnemental ? 

Nous avons pensé et conçu le FOYECO avec le centre CRIIT/Lado-Concept afin d’apporter à notre niveau une amélioration quant aux émissions de gaz à effet de serre. Nous souhaitions intégrer des problématiques inhérentes à la déforestation ainsi que sur les dépotoirs anarchiques créés par les résidus de charbon.

Mais en utilisant du charbon de bois, même si c’est à l’étape de résidu, il y a un risque d’émission de gaz à effet de serre. Avez-vous pensé d’autres alternatives en matière de combustible ?

Tout à fait, nous nous penchons de très près sur ce point. Mais en attendant de trouver la meilleure alternative, nous souhaitions dans un premier temps nous occuper des résidus de charbons comme déchets et de les faire entrer dans la chaîne de consommation. 

Mais il faut savoir que le FOYECO peut utiliser des énergies renouvelables pour fonctionner de manière responsable, comme par exemple avec les coques des noix palmistes carbonisées  ou encore du charbon vert. 

Qu’est-ce que le charbon vert ? 

Je voulais faire prendre conscience aux togolais que l’on peut produire du charbon sans pour autant contribuer à la déforestation, qui est aujourd’hui un réel enjeu environnemental et climatique! Il est grand temps que chacun préserve l’environnement, et c’est dans cette démarche que j’ai élaboré le concept de charbon vert au Togo.

Pour cela, nous récupérons des tas de résidus de charbon qui jalonnent les rues et les marchés. Nous les recyclons, les tamisons, puis nous mélangeons la poudre de charbon obtenue avec des liants. On obtient ainsi le charbon vert, qui offre un rendement de 80% en matière de chaleur produite lors de la cuisson. Cela représente une solution écologique et économique : le charbon vert permet en effet de dépenser trois fois moins que le charbon traditionnel.

Revenons au FOYECO, pouvez-vous nous en présenter les avantages ?

Le FOYECO permet tout d’abord de cuisiner de manière simple et pratique. Nous l’avons en effet équipé d’un ventilateur automatique qui permet de gagner trois fois plus de temps ! 

Ce nouveau type de foyer est donc aussi écologique, puisqu’il réduit considérablement les émissions de gaz à effet de serre grâce à l’utilisation du charbon vert. On développe également un modèle utilisant l’énergie solaire. 

Le FOYECO est enfin économique : avec son utilisation, on peut réduire les dépenses mensuelles énergétiques de 70% en utilisant un transformateur de 12V sur le secteur de 220V. Cela revient à peu près à 200f/mois pour l’électricité.

Comment imaginez-vous le FOYECO dans cinq ans ? 

Je compte lancer avec mon équipe une opération spéciale, « UN MENAGE, UN FOYECO ». Nous avons pour objectif que chaque ménage du Togo soit équipé d’un FOYECO d’ici 5 ans. Ces enjeux me tiennent à cœur : avec le FOYECO, nous pouvons tous participer à la protection de l’environnement, à la réduction du CO2, à la diminution de la déforestation et à la réduction de nos dépenses énergétiques pour un développement durable.

On sent au travers votre témoignage que l’environnement est un sujet particulièrement sensible chez-vous. Vous considérez-vous comme un éco-citoyen ?

Bien sûr que je suis un éco-citoyen. J’essaie à mon niveau d’adopter quelques gestes responsables, comme recycler les canettes de boisson et les déchets plastiques pour qu’ils soient transformés en granulés. Je privilégie les contenants réutilisables à ceux à usage unique, et je veille cas échéant à jeter les sachets en plastique et autres déchets dans les poubelles. 

J’en profite pour donner un conseil aux lecteurs : plantez deux arbres lorsqu’un arbre est coupé ! 

Merci pour toutes ces informations, hautement intéressantes. Pour conclure, pouvez-vous nous dire où se procurer un FOYECO ?

Le FOYECO, qui est au prix de 30 000 FCFA avec son chargeur, est disponible sur commande. Pour tout renseignement, veuillez contacter le 0022899003620//92940669.

Ensemble, utilisons le FOYECO pour la protection de notre environnement et la réduction de nos dépenses énergétiques.

Courtesy of Togo Economie.tg

 

Next Post

Previous Post

© 2020 Histoires Vraies

Theme by Anders Norén