Toutes les interviews et témoignages de dirigeants et VIP

SOFATH

L’entreprise SOFATH est une société experte en solutions thermiques de l’habitat. Grâce à ses nombreuses années d’expertise, SOFATH bénéficie désormais d’un statut d’expert dans le domaine du confort thermique dans l’habitat. L’entreprise veille à proposer des solutions innovantes et peu énergivores, tout en étant respectueuses de l’environnement. Ainsi, l’entreprise est spécialisée dans les sources naturelles d’énergie, capable de fournir en chauffage des habitations aux superficies diverses. Parmi les solutions les plus développées par l’entreprise, on retrouve notamment la géothermie et l’aérothermie, toutes deux capables d’alimenter en chauffage tout type de logement. Par ailleurs, SOFATH propose également un chauffe-eau thermodynamique capable d’approvisionner de nombreux foyers en eau chaude sanitaire et cela de manière durable et respectueuse de l’environnement. Découvrons plus en détails l’histoire et les services de SOFATH.

SOFATH, expert en solution énergétique depuis 1981

C’est en 1981 que SOFATH a commencé à proposer ses services sur le territoire français et plus particulièrement dans la Drôme, à Portes-lès-Valence où est encore localisé son site de production. Et après plus d’une décennie de développement local, l’entreprise a décidé de s’étendre en 1996, grâce à l’établissement d’un réseau de concessionnaires exclusifs, capables de promouvoir les dispositifs énergétiques proposés par SOFATH. Cela a permis à l’entreprise de développer un large réseau sur l’ensemble de l’Hexagone afin de répondre à un besoin grandissant des particuliers à bénéficier d’une solution énergétique économique et durable.

Des innovations constantes au cours de son développement

Puis, au cours de l’année 2000, l’entreprise a pris un tournant déterminant pour la suite de son évolution en lançant une nouvelle génération de pompes à chaleur géothermiques, avec trois produits phares : les pompes à chaleur NATEA, CALIANE et TERMEO. Ces nouveaux modèles de pompe à chaleur ont su faire leurs preuves auprès de nombreux particuliers, en raison de leur innovation capable d’allier performance et économie d’énergie. Cette grande innovation a permis à l’entreprise de bénéficier d’une certaine reconnaissance dans le domaine des solutions énergétiques de l’habitat. De plus, en 2005, SOFATH a obtenu une double certification, confirmant la volonté de l’entreprise à proposer des produits de qualité. En bénéficiant des certifications ISO 9001 et ISO 14001, l’entreprise a une fois de plus témoigné d’une grande expertise auprès de l’ensemble de sa clientèle. Cette dernière s’est montrée de plus en plus importante, notamment en raison d’une qualité de service remarquable.

L’intégration au sein du groupe BRD Thermea, leader européen de l’énergie

Ainsi, en 2007, SOFATH comptabilise plus de 30 000 pompes à chaleur installées dans toute la France. Un an plus tard, l’entreprise prend un virage international en intégrant le groupe BDR Thermea, reconnu comme étant parmi les meilleurs fabricants de systèmes de chauffage en Europe. Actuellement, le Groupe BDR Thermea regroupe plus de 6 500 collaborateurs à travers plus de 15 sites de production dans toute l’Europe. Avec une soif d’innovation sans limites, SOFATH a poursuit son développement après son intégration au sein du groupe BDR Thermea. En 2015, l’entreprise française lance alors une nouvelle gamme de dispositifs géothermiques, appelée la gamme Géo Access, comprenant un pack géothermique performant et cela à un prix abordable afin de permettre à de nombreux foyers de bénéficier d’une solution de chauffage efficace et durable. Au cours de son évolution, et de l’avis de tous, SOFATH a toujours su maintenir un niveau de qualité remarquable tout en proposant des produits toujours plus innovants et performants.

La géothermie, une des principales expertises l’entreprise

La géothermie est une technique de forage qui consiste à capter la chaleur émise naturellement pas la terre afin de l’exploiter et d’alimenter en chauffage des espaces tels que des immeubles ou des usines. En effet, la solution géothermique est capable d’aller capter la chaleur directement dans la terre, et cela à des profondeurs impressionnantes, dans le cas d’une géothermie de haute température. Mais dans le cas d’une géothermique à très basse température, qui nécessite un forage de maximum 100 mètres de profondeur, la chaleur captée est capable d’alimenter un logement entier en chauffage et en eau chaude sanitaire. Le système géothermique développé par l’entreprise SOFATH consiste à capter la chaleur grâce à une pompe à chaleur géothermique (PAC). Cette dernière est dotée d’un système de capteurs, qui sont en mesure d’identifier les calories présentes naturellement dans les sols et de les transformer.

La pompe à chaleur géothermique vue par SOFATH

A travers la pompe à chaleur géothermique, les calories sont exploitées afin de produire de la chaleur ou du froid en fonction de la saison. La pompe à chaleur géothermique permet ainsi de chauffer ou de refroidir une habitation toute l’année. Cette énergie se diffuse dans l’habitation grâce à des radiateurs ou un sol chauffant. Par ailleurs, cette pompe à chaleur géothermique produit suffisamment d’énergie afin de fournir l’eau chaude sanitaire nécessaire à l’ensemble du foyer grâce à un ballon d’eau intégré. Ce système à la fois écologique et économique permet de réaliser des économies considérables concernant la facture énergétique d’un foyer. On estime que cette dernière peut être divisée en moyenne par quatre, en comparaison avec un mode de chauffage électrique. De plus, grâce à une PAC réversible, il est parfaitement possible de chauffer l’habitation en hiver et de la refroidir en été, tout en stockant la chaleur pour une consommation ultérieure. La PAC réversible offre alors la possibilité de bénéficier d’un système de chauffage, de climatisation et d’eau chaude sanitaire, tout en respectant l’environnement et en réduisant le budget énergétique du logement.

L’aérothermie, la seconde expertise majeure de SOFATH

Le saviez-vous ? L’air extérieur représente une source importante de chaleur grâce aux nombreuses calories naturellement présentes dans cet air. Ce dernier est donc largement exploitable afin de fournir en énergie et en chaleur de nombreux immeubles et habitations. C’est ce que SOFATH met en œuvre grâce à ses pompes à chaleur aérothermiques, capable d’alimenter un logement en chauffage et en eau chaude sanitaire. Qu’il s’agisse d’une PAC air-air ou une PAC air-eau, le principe reste le même : produire de la chaleur nécessaire à toute habitation. D’une part, la PAC air-air permet de diffuser de l’air chaud grâce à circuit de diffusion de l’air. D’autre part, la PAC air-eau transforme la chaleur en eau chaude, diffusée grâce à un système de chauffage hydraulique. Mais ces deux systèmes présentent de nombreux avantages pour les habitants en bénéficiant. En effet, on estime que les économies liées au coût énergétique de ce dispositif s’élèvent à près de 60 % en comparaison avec un mode de chauffage traditionnel, généralement électrique ou gaz. L’installation d’un système aérothermique engendre un investissement important, mais qui s’avère rentable entre trois et sept ans après son installation.

Le confort thermique, un engagement essentiel de SOFATH

En dehors de ses dispositifs aérothermiques ou géothermiques, SOFATH s’efforce d’améliorer nettement le confort thermique de tous ses clients. Le confort thermique est un terme regroupant différents éléments qui permettent de profiter d’une température ambiante agréable au sein d’un logement. Les trois principaux facteurs d’un confort thermique optimal concernent le chauffage ou le refroidissement de l’habitation, le taux d’humidité au sein de ce dernier, et enfin, la bonne ventilation de toute l’habitation. Ces trois facteurs représentent le champ de bataille dans lequel SOFATH veille à améliorer les dispositifs de nombreux logements. Les experts de l’entreprise recommandent, suite à un diagnostic poussé de l’habitation, différentes solutions capables d’améliorer le confort thermique des habitants. Le confort thermique peut être altéré pour différentes raisons. La première concerne la mauvaise isolation de l’habitation, favorisant alors la création d’un pont thermique. L’isolation se doit d’être complète, au niveau des combles, des murs, des sols, et des ouvertures. La seconde raison provient d’une ventilation défaillante, soit par un manque d’aération du logement, soit par un système de ventilation obsolète. Enfin, le style de vie des habitants peut également impacter le confort thermique. A trop chauffer ou pas assez, cela peut engendrer un inconfort thermique sur le long terme.

Les conseils des experts

Hormis la mise en place d’un système de chauffage ou d’eau chaude sanitaire basé sur l’utilisation des calories naturellement présente dans l’environnement, SOFATH encourage ses clients à adopter les bons gestes au quotidien afin de limiter leur facture énergétique. Ainsi, les experts recommandent d’adapter le chauffage ou la climatisation en fonction des saisons et en fonction de l’occupation des habitants. Par ailleurs, en plus de bénéficier d’un système de ventilation performant, il est tout de même essentiel d’aérer régulièrement le logement afin de renouveler l’air et de profiter d’une qualité de l’air supérieure. Enfin, vérifier l’état de l’isolation de l’habitation permet également d’intervenir en cas d’une quelconque défaillance. Tous ces réflexes conseillés par les experts sont capables d’améliorer le confort thermique des habitants, tout en réalisant des économies, alors pourquoi pas les adopter ?

SOFATH nous donne son avis la performance énergétique d’un bâtiment

La performance énergétique ou environnementale d’un bâtiment est basée sur l’analyse du cycle de vie (ACV), de l’extraction des matériaux à la déconstruction. Il y a donc un usage d’une très grande quantité d’informations : consommation d’eau, consommation de matériaux, production de gaz à effet de serre, etc. Cela nécessite simplement que tous ces éléments soient simples, lisibles, compréhensibles, tant par le client au moment où il doit faire son choix comme pour l’utilisateur final, afin qu’il puisse avoir le meilleur rendement énergétique possible.

Les critères d’évaluation de l’impact environnemental d’un bâtiment sont extrêmement nombreux. Il est vrai que nous sommes dans une époque où le principal critère retenu est la consommation d’énergie, mais il existe une variété d’autres critères qui peuvent être pris en compte. Bien entendu, ce sont principalement les critères liés à l’eau, à son traitement, aux ressources en eau, aux déchets, aux émissions de gaz à effet de serre et à l’énergie qui devraient être pris en compte.

Comme pour le DPE, nous pouvons établir en effet une analyse extrêmement lisible. Cependant, afin de ne pas déranger l’utilisateur final, il serait nécessaire à long terme – et à relativement court terme – de fusionner ces deux labels ACV et DPE ; sachant que le DPE est beaucoup plus simple en matière de données que le ACV. Il faudra aussi développer une grande campagne de sensibilisation pour que l’utilisateur puisse intégrer pleinement ce nouveau facteur.

Dans tous les cas, ces critères doivent être lisibles pour pouvoir être utilisés et faciles à comprendre. La méthode ACV pour mesurer l’impact environnemental d’un bâtiment est une analyse qui a l’avantage d’être globale et de tirer le problème de l’extraction des matériaux, de la production des matériaux puis de la fin de vie du bâtiment, c’est-à-dire de la destruction des matériaux.

Next Post

© 2020 Histoires Vraies

Theme by Anders Norén